Bienvenue sur ce site.

Si vous êtes ici ce n’est surement pas par hasard.

Tout d’abord je me présente, Sandrine Daniel, je suis sophrologue.

Un long parcours m’a amené jusqu’ici…

En 2012, j’ai quitté mon emploi dans l’organisation événements sportifs que j’occupais depuis 4 ans au Portugal. Ce travail a été une vraie révélation pour moi-même et mes capacités. Je me suis rendue compte de ce que je pouvais accomplir seule ou en équipe. J’ai beaucoup voyagé car les événements se déroulaient non seulement au Portugal mais aussi en Espagne et au Brésil. Ces nombreuses expériences m’ont nourrie,  m’ont appris à garder mon sang froid et à gérer les difficultés de dernière minute. J’encadrais très souvent des groupes, pouvant aller jusqu’à 50 personnes, j’étais donc à l’écoute de leurs besoins et de leurs exigences. Cette expérience m’a transformée. Ainsi, lorsque j’ai démissionné pour suivre mon mari muté en Russie, une période de calme s’est installée. La Russie… Une nouvelle expérience et un choc culturel qui ne laisserait personne de marbre. Encore une fois, ma vision s’est élargie. Le retour en France était le bienvenu après cet intermède intéressant.

Pendant quelques années j’ai élevé mes enfants. Une période pendant laquelle une introspection s’est imposée. Le fait d’être devenue maman avait sans doute contribué à ce désir, plus qu’ardent, de savoir qui j’étais vraiment. J’ai pris du recul pendant ces années de mère au foyer. Que voulais-je vraiment faire après? Je  ne me voyais plus du tout reprendre une activité professionnelle telle que je la concevais avant. Cela ne me correspondait plus du tout. Je n’étais plus cette personne. J’ai longtemps pratiqué le yoga, j’ai testé des alternatives en médecine douce (acupuncture, homéopathie…) pour me soigner et soigner mes fils, ne cessant de me dire qu’il existait très certainement d’autres méthodes pour aider et pour accompagner. La notion d’accompagnement et d’aide a été une première clé pour comprendre ce qui me conviendrait dans ma future vie professionnelle. Un enchaînement de synchronicités m’a conduit à la sophrologie, et cette dernière s’est imposée comme une évidence. En faisant des recherches et en discutant autour de moi, je constatais qu’il y avait un réel besoin dans notre société : beaucoup de mal-être, de personnes stressées, de burnouts etc…

Ma formation

Je me suis formée au CFSP (Centre de Formation des Sophrologues Professionnels) de Caen pendant 2 ans. Ce centre de formation fait partie de la FEPS (Fédération des Écoles des Professionnels en Sophrologie) et la certification est reconnue au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles).

S’il y a bien une chose que j’ai apprise tout au long de ces 2 ans, c’est que nous évoluons constamment, que nous ne pouvons pas savoir exactement qui l’on est, mais juste nous mettre sur le bon chemin et apprendre. Il faut faire en sorte de nous sentir bien, dans notre  tête et dans notre corps pour établir un équilibre et seulement après nous serons en capacité d’aider et d’accompagner l’autre. L’inverse n’est pas possible.

Ce que j’ai appris je souhaite maintenant le transmettre…

À bientôt

 « Le but du chemin c’est le chemin lui même »